Odeur litière chat

Comment éviter les odeurs de litière ?

Par
AlexDocteur (Ph.D.) en biologie-santé, Alexandre Ho-Pun-Cheung a travaillé pendant 17 ans dans la recherche médicale. Il est maintenant le responsable éditorial de chatparexemple.fr.

Les chats sont des animaux très propres, et l’avantage qu’ils ont par rapport aux chiens, c’est qu’ils n’ont pas besoin qu’on les sorte pour qu’ils fassent leurs besoins. Pour autant, l’utilisation d’une litière pose son lot de problèmes, notamment les odeurs, qui peuvent parfois devenir insupportables. Heureusement, des solutions existent pour éviter ou limiter ce désagrément.

Ceux qui ont un chat d’intérieur le savent bien, la litière est généralement à l’origine de mauvaises odeurs dans la pièce où elle est placée. Il est certes toujours envisageable de la mettre dans un endroit avec peu de passage, ou de camoufler les émanations nauséabondes avec un désodorisant, mais il s’agit plutôt là d’un cache-misère que d’une réelle solution. Il est donc préférable de s’attaquer à la véritable source du problème : la litière. Suivez le guide !

Pour éviter les odeurs de litière, un nettoyage quotidien est indispensable

Une litière qui n’est pas nettoyée fréquemment finit par rapidement dégager une odeur nauséabonde, capable de se propager dans toute la maison.

Odeur litière insupportable

Pour empêcher ça, il n’y a pas de méthode miracle : il faut enlever les crottes de votre chat tous les jours, idéalement dès qu’il a fini de faire ses besoins. En cas d’absence, il faut s’en occuper dès votre retour pour éviter que les mauvaises odeurs ne deviennent trop envahissantes.

En plus des selles, il est également important de retirer la litière souillée par l’urine, ce qui est assez simple si vous utilisez une litière agglomérante (à son contact, l’urine se solidifie et forme des amas faciles à ramasser avec une pelle).

Enfin, prenez l’habitude de remettre un peu de litière « neuve » pour remplacer la litière souillée que vous avez éliminée. Il est important que la couche de litière conserve une certaine épaisseur pour que votre chat puisse assouvir son besoin de creuser et de recouvrir ses excréments.

Opter pour une maison de toilette avec un filtre à charbon

Nettoyer la litière dès qu’elle est souillée reste la solution la plus efficace, mais lorsque vous n’êtes pas là pour vous en occuper, une maison de toilette permet de grandement limiter la diffusion d’odeurs dans l’habitation.

Maison de toilette pour chat

Ces litières fermées ne se contentent pas de retenir les émanations nauséabondes pour limiter leur propagation ; elles sont également équipées d’un filtre à charbon actif capable d’absorber les odeurs et ainsi garder la litière bien ventilée. Il faut cependant penser à changer ce filtre toutes les 4 à 6 semaines pour qu’il reste efficace.

Pour autant, même si vous avez une maison de toilette, il ne faut pas réduire la fréquence du nettoyage qui doit être quotidien !

Par ailleurs, l’utilisation de ce type de litière peut demander un petit temps d’adaptation à votre animal. S’il est réticent à l’utiliser, commencez par enlever le couvercle de la maison pour que votre chat n’utilise que le bac à litière. Mais laissez le couvercle à proximité, pour qu’il s’habitue à sa présence. Après quelques jours, remettez le couvercle, mais sans la chatière. Une fois qu’il est à l’aise dans la maison de toilette, remettez la chatière en place. Passé les premières craintes face à l’inconnu, votre chat appréciera de pouvoir faire ses besoins en toute intimité !

De l’importance d’utiliser une bonne litière

Pour limiter les odeurs indésirables, il est important de choisir la meilleure litière pour chat possible. La litière minérale traditionnelle (sous forme de graviers argileux) neutralise assez mal les émanations nauséabondes provenant du pipi de chat. Préférez une litière végétale ou à base de silice, dont le pouvoir absorbant est bien supérieur. Ces litières sont en effet capables d’absorber rapidement et efficacement l’urine, éliminant durablement la mauvaise odeur associée. Evitez par contre d’utiliser de la litière pour chat parfumée. Nos amis félins ont en effet un odorat beaucoup plus développé que le nôtre, et ils peuvent être indisposés par les fragrances qui émanent de ce genre de produits.

La litière autonettoyante, une solution clé en main pour éviter les corvées

Si un nettoyage régulier est trop contraignant pour vous, il faudra vous tourner vers une litière autonettoyante, capable d’éliminer les déjections toute seule grâce à un système de ratissage automatique. Avec le modèle ScoopFree de PetSafe par exemple, vous n’avez plus besoin de vous préoccuper de la litière de votre chat ! Il suffit de remplacer le plateau de litière jetable toutes les 3 semaines environ.

L’inconvénient de ce système, c’est qu’il ne permet pas d’éliminer efficacement la litière souillée par de l’urine de chat. Il est donc indispensable d’utiliser de la litière de silice, ce qui entraîne un surcoût non négligeable par rapport à de la litière végétale, en plus d’être beaucoup moins écologique.

Changer la litière régulièrement

En complément du ramassage journalier des selles et de la litière souillée, il est important de changer régulièrement l’intégralité de la litière du chat (à ce propos, la lecture de cet article peut vous intéresser : où jeter la litière du chat ?). Pour connaître la fréquence de ce remplacement complet, reportez-vous aux préconisations inscrites par le fabricant sur le paquet. 

Mais vider le bac et remettre de la litière propre ne suffit pas ! Pour lutter efficacement contre les odeurs désagréables, il faut également laver le bac, car celui-ci s’imprègne des émanations dégagées par le pipi et les crottes de chat. Ne vous contentez pas d’un simple rinçage, il faut nettoyer en frottant avec une éponge et en utilisant du savon ou des produits ménagers classiques. L’eau de javel présente l’avantage d’avoir une odeur qui attire les félins, ce qui les incite à utiliser leur litière et évite qu’ils ne fassent leurs besoins ailleurs.

Du bicarbonate de soude au fond de la litière

Après avoir nettoyé le fond du bac, il est possible d’y répandre une couche de bicarbonate de soude (aussi appelé bicarbonate de sodium), que l’on recouvrira ensuite de litière. Facile à trouver, économique et écologique, cette poudre blanche se distingue par son excellente capacité d’absorption, ce qui permet de neutraliser efficacement les mauvaises odeurs de litière pour chat.

Chat par exemple ! ©2019-2021 – Tous droits réservés.
Mentions légales en page d’accueil.