Litière parfumée chat

La litière parfumée pour chat, une fausse bonne idée ?

Par
AlexDocteur (Ph.D.) en biologie-santé, Alexandre Ho-Pun-Cheung a travaillé pendant 17 ans dans la recherche médicale. Il est maintenant le responsable éditorial de chatparexemple.fr.

Une fausse bonne idée, c’est une idée qui paraît logique et séduisante, mais qui se révèle, a posteriori, moins judicieuse que prévu. Pire, elle peut même entraîner un problème inattendu, et vous allez voir que c’est exactement ce qui se passe avec la litière parfumée pour chat.

Lorsqu’on a un chat qui fait ses besoins à l’intérieur de la maison, on se retrouve fatalement confronté au problème des mauvaises odeurs qui proviennent du bac à litière. La meilleure solution, c’est d’éliminer fréquemment les excréments – idéalement 2 fois par jour – et si possible, dès que notre chère boule de poils a fini de faire ses petites affaires. En pratique, c’est difficilement réalisable ! C’est pourquoi on peut être tenté de trouver des stratagèmes pour camoufler les émanations nauséabondes. Avec la promesse d’une sensation de fraîcheur grâce à leurs arômes de vanille, lavande, rose ou chèvrefeuille, les litières parfumées apparaissent alors comme un bon moyen de lutter contre les mauvaises odeurs.

La litière parfumée, un cache-misère

En soit, les senteurs que dégagent les litières parfumées ne permettent pas de neutraliser les odeurs d’urine et de crottes de chat. Ce qui compte, c’est d’utiliser la meilleure litière pour chat possible en termes de pouvoir absorbant, car c’est ce qui détermine réellement la capacité d’une litière à lutter contre les mauvaises odeurs.

Les litières minérales argileuses traditionnelles, aussi parfumée soient-elles, n’auront donc que peu d’effet sur les effluves indélicats qui émanent des déjections animales, car elles sont par nature très peu absorbantes. Il vaut mieux opter pour de la litière végétale ou de la litière de silice, qui, grâce à leur pouvoir absorbant élevé, sont capables d’éliminer efficacement les odeurs nauséabondes.

Alors certes, il existe aussi des litières végétales ou à base de silice qui sont parfumées. La solution idéale pour avoir une action efficace tout en régalant nos narines d’une douce odeur fruitée ? Pas si sûr !

La litière parfumée peut détourner un chat de sa litière

Nous pouvons trouver l’arôme de l’aloe vera revigorant, ou nous délecter d’une enivrante odeur de vanille, mais les chats ne partageront peut-être pas notre enthousiasme. En effet, nos petits compagnons poilus ont 40 fois plus de récepteurs olfactifs que nous, ce qui fait que leur odorat est beaucoup plus développé et sensible que le nôtre.

Les odeurs de litière parfumée qui nous paraissent agréables peuvent ainsi être gênantes, voire irritantes pour le nez délicat des chats, et cela peut les inciter à faire leurs besoins ailleurs que dans leur caisse, et donc devenir malpropres. C’est d’autant plus vrai pour certaines senteurs qui sont connues pour être répulsives pour les félidés. C’est le cas notamment des agrumes. Quand on voit que certaines litières sont parfumées à l’orange ou à la mandarine, on se demande bien ce qui peut passer par la tête de certains fabricants !

L’odorat, un sens très développé chez le chat

Litière chat parfumée - Sens de l'odorat

Comme les chats sont nyctalopes (ils voient très bien dans la pénombre), on imagine souvent qu’ils ont une excellente vue. En réalité, nos amis félins sont myopes : ils ont du mal à voir ce qui se trouve à plus de 6 mètres, là où les humains arrivent à distinguer nettement des objets situés à plus de 30 mètres.

Pour compenser, les chats ont un sens de l’odorat extrêmement développé. En effet, ils possèdent environ 200 millions de récepteurs olfactifs dans le nez (enfin, dans la truffe), alors que nous autres humains n’en avons que 5 millions. Cette acuité olfactive est fondamentale pour leur survie, car c’est principalement par les odeurs que les chats perçoivent le monde qui les entoure.

Ainsi, nos chères boules de poils utilisent leur truffe pour flairer une proie, déceler un danger, identifier une femelle en chaleur, retrouver leur territoire (qu’ils auront pris soin de marquer) ou repérer celui d’un concurrent. De part leur importance, les odeurs sont donc capables d’influer sur le comportement des chats. Certaines vont les apaiser et leur permettre de se sentir en sécurité (comme les odeurs de marquage de territoire, qui sont plus précisément des phéromones), certaines vont les exciter, leur donner envie de jouer (comme l’odeur de l’herbe à chat, qui a un effet psychoactif), et d’autres vont carrément les agresser (les odeurs d’agrumes notamment), les stresser et les faire fuir.

Mais tous les parfums peuvent être problématiques, même lorsqu’il s’agit d’une odeur appréciée par les chats, comme la vanille ou la lavande. D’une part, parce que leur odorat très développé peut quand même être irrité par une odeur trop forte, et d’autre part parce que les chats utilisent les informations olfactives pour évaluer leur environnement, et toute interférence peut jouer sur leur sentiment de sécurité et de confort. Là encore, on s’expose au risque de malpropreté. Par mesure de précaution, il est donc préférable d’utiliser une litière non parfumée.

Chat par exemple ! ©2019-2021 – Tous droits réservés.
Mentions légales en page d’accueil.