Mon chat miaule la nuit et m’empêche de dormir : quelles solutions ?

Miaou… Que celui qui n’a jamais été réveillé en pleine nuit par son chat lève la main ! Si les chats totalement diurnes existent, ils sont néanmoins rares. Les conflits de cohabitation liés à leur activité nocturne sont donc malheureusement fréquents, et ceci pour une bonne raison : nos amis les félins ne possèdent pas la même horloge biologique que nous !

La plupart des chats dorment en effet une bonne partie de la journée et retrouvent tous leurs réflexes au coucher du soleil et au lever de celui-ci. Ils sont alors actifs entre 21h et minuit, puis entre 5h et 7h du matin. Inutile de lutter, ils sont réglés comme cela ! Certains de nos compagnons, lorsqu’ils sont proches de leur humain, arrivent naturellement à modifier ce rythme et à se coucher et se lever aux mêmes horaires que nous. Mais cela ne concerne qu’une minorité de la population féline ! Pour les autres, le combat est perdu d’avance. Si vous tentez de les raisonner, vous risquez de créer des tensions, qui, avec le temps peuvent provoquer des dégâts collatéraux : malpropreté, nervosité, agressivité. Et même si vous parvenez à les faire dormir une bonne partie de la nuit – par exemple en les faisant jouer longuement avant le coucher pour les fatiguer – ils risquent quand même de vous réveiller aux aurores, entre 5 et 6h du matin. Mieux vaut alors éviter de prendre le problème de face et tenter de trouver des solutions qui vont le contourner.

La première des questions qu’il faut se poser est la suivante : pourquoi est-ce que mon chat miaule la nuit ? A-t-il faim ? Est-il en demande de caresses et de câlins ? Ou est-ce qu’il se met à miauler pour qu’on le fasse sortir ? En fonction de la réponse à cette question, nous vous proposons ci-dessous des pistes pour réduire ces nuisances sonores qui vous empêchent de dormir sereinement.

Mon chat me réveille car il a faim

C’est un des motifs les plus fréquents. Il concerne la plupart des chats qui ne sont pas nourris à volonté. Actif la nuit, votre félin brûle des calories, son estomac se vide, et à 6 heures du matin il ne tient plus : il pourrait dévorer un thon ou une baleine en entier ! Il vient alors vous solliciter avec plus ou moins de délicatesse, afin de récupérer sa pitance. Peu importe que vous dormiez, lui, il est affamé !

Une des solutions que vous pouvez mettre en place est le passage à une alimentation mixte, composée de pâtée pour chat et de croquettes. Ce type d’alimentation est aujourd’hui de plus en plus plébiscitée par les vétérinaires : en plus de favoriser une bonne hydratation et d’aider à réguler le poids, elle peut permettre de diminuer les phénomènes de boulimie chez le chat.

Dans notre cas, elle va vous aider à « caler » l’estomac de votre ami le soir, au moment de votre coucher. Pour un chat de 4 kg, vous pouvez lui servir l’équivalent de 3 à 4 cuillères à soupe de mousse ou de bouchées en gelée. Une demi-heure après ce repas, vous pouvez lui mettre à disposition une bonne quantité de croquettes. Normalement rassasié, votre chat ne devrait pas en manger plus de quelques-unes avant de partir vaquer à ses activités. Il consommera le reste progressivement au cours de la nuit, et vous laissera sans doute tranquille au lever du jour. Afin d’éviter que le moment de votre lever soit un vecteur de stress et d’agitation pour lui, nous vous conseillons d’éviter de lui donner de la pâtée à votre réveil : si vous souhaitez lui en donner deux fois dans la journée, il vaut mieux donner la première portion plus tard dans la matinée.

Conteneur à croquettes pour chiens et chatsQuant aux croquettes, nous vous conseillons d’utiliser une gamelle ludique. Il s’agit d’un distributeur interactif qui propose à l’animal de résoudre un “puzzle” pour pouvoir récupérer ses croquettes. Il devra ainsi faire preuve d’agilité et de réflexion, ce qui stimulera ses instincts sauvages car l’expérience sera finalement assez proche d’une session de chasse. Des études ont d’ailleurs montré que l’utilisation des gamelles ludiques augmentait le bien-être des chats. Parmi les nombreux bienfaits observés, on recense la perte de poids, le sevrage des marquages urinaires à l’intérieur de la maison, la réduction des signes d’anxiété et de stress, et… l’arrêt des miaulements nocturnes !

Un chat qui miaule la nuit peut vouloir signaler son envie de sortir

Ce motif de miaulement est lui aussi très fréquent ! Nous vous déconseillons surtout de céder et de lui ouvrir : ce genre d’habitude est vite instauré, et vous risquez de ne plus pouvoir dormir paisiblement par la suite. Évitez aussi de le faire de manière occasionnelle : les autres jours votre chat risque d’insister, en ne comprenant pas bien pourquoi on lui a ouvert une fois, et pas ce jour-là. Son comportement de demande risque de s’exacerber fortement pour vous convaincre de recommencer.

La question que vous devez vous poser est la suivante : souhaitez-vous qu’il puisse sortir la nuit ?

❌ Je ne veux pas que mon chat sorte la nuit

Vous décidez qu’il n’a pas à sortir la nuit. Vous devez alors rester imperméable à ses miaulements et l’ignorer complètement, quoi qu’il fasse. S’il vient directement vous réveiller dans le lit : fermez votre porte de chambre. S’il s’en prend à celle-ci, vous pouvez essayer de le laisser dans une pièce distante. L’idée est de l’éloigner suffisamment pour ne pas pâtir de son agitation durant votre sommeil et de vous aider à tenir le temps qu’il abandonne l’idée.

Après un temps d’exacerbation de son comportement, votre chat devrait se calmer au bout de quelques jours à quelques semaines. Cette solution peut cependant s’avérer compliquée si plusieurs personnes habitent dans votre logement : votre chat risque d’essayer auprès de chacune d’elles pour qu’on lui ouvre. Il est souvent difficile de convaincre tout le monde de ne pas répondre aux sollicitations du petit tyran à pattes. Un chat qui miaule la nuit, cela n’est pas facile à supporter, mais il faut faire preuve d’une patience à toute épreuve pour venir à bout du problème !

✔️ J’accepte que mon chat sorte la nuit

Dans ce cas, il peut être intéressant de le rendre autonome en installant une chatière qui lui permet de réaliser ses allées et venues de manière indépendante.

Chatière pour animaux de compagnieLes chatières étant rarement bien isolées, le mieux est de créer un sas avec une pièce qui reste usuellement fermée et qui possède un accès vers l’extérieur, comme une buanderie ou un garage. Vous pouvez installer une chatière sur la porte de cette pièce donnant sur l’extérieur : celle-ci sera dans l’idéal bien isolée. Si beaucoup de chats circulent autours de chez vous, une chatière à reconnaissance de puce électronique peut s’avérer utile pour éviter que votre maison soit traversée par tous les matous du coin. La seconde chatière, située sur la porte séparant la pièce et le reste de votre logement, pourra être plus sommaire : une trappe recouverte d’un tissu de part et d’autre de la porte peut suffire à laisser passer votre chat et limiter les courants d’air.

Mon chat miaule pour des raisons hormonales

Votre minette a entre 1 et 2 ans, et elle commence à devenir expressive au moment des chaleurs ? Il est temps de penser à sa stérilisation ! Une chatte qui est prête s’accoupler le montre en tournant en rond, en se frottant partout, en se roulant sur le sol… et en miaulant. Et ses vocalises risquent de ne pas aller en s’arrangeant : elles peuvent même persister suite à l’opération si celle-ci est menée trop tard ! La pilule progestative n’est normalement vendue que sur ordonnance vétérinaire. Nous ne la conseillons pas en raison de ses effets secondaires très fréquents (infections de l’utérus, tumeurs mammaires, par exemple).

Si vous avez un mâle non castré, vous pouvez aussi être concerné par ce problème ! En effet, les chattes en chaleur dégagent des phéromones que les mâles peuvent percevoir sur de grandes distances. Si une femelle du voisinage est en chaleur, votre chat voudra la rejoindre et il manifestera son mécontentement en miaulant s’il n’y parvient pas. Il faudra donc envisager de le faire castrer, qui lui fera perdre tout intérêt pour l’accouplement.

conseils vétérinaires
Mon chat miaule la nuit : et s’il avait un problème d’ordre médical ?

Cela peut être le cas chez le chat qui vieillit, et dépasse les 12 ou 13 ans. On rencontre des miaulements intempestifs notamment en cas d’hyperthyroïdie. D’autres symptômes peuvent alors vous alerter : votre chat mange davantage, ou il a changé d’habitudes alimentaires, il peut aussi être plus nerveux, plus vif. Il dort moins. La plupart des chats hyperthyroïdiens perdent aussi du poids. Vous avez un doute ? N’hésitez pas à aller consulter votre vétérinaire : une simple prise de sang suffit à dépister cette maladie.

Votre chat n’a aucun trouble particulier, mais il miaule de manière appuyée à certaines périodes de la journée ? Vous l’avez emmené chez le vétérinaire, qui n’a rien trouvé, vous avez cherché la cause de ces miaulements sans succès… Il est possible que votre chat devienne sénile. Cela touche une petite part des chats âgés de plus de 15-16 ans. Des solutions naturelles existent pour apaiser votre chat au moment des crises ou en amont : fleurs de bach, mélange d’huiles essentielles formulé pour les animaux (par exemple Petscool et Feliway que vous pouvez retrouver sous forme de spray ou diffuseur. Si ces solutions sont sans effet, n’hésitez pas à en parler avec votre vétérinaire : une médicalisation douce est aussi possible.
Chat par exemple ! ©2019-2020 – Tous droits réservés.
Mentions légales en page d’accueil.