Croquette chat

Bio, sans céréales… quelles sont les meilleures croquettes pour chat ?

Par
AlexDocteur (Ph.D.) en biologie-santé, Alexandre Ho-Pun-Cheung a travaillé pendant 17 ans dans la recherche médicale. Il est maintenant le responsable éditorial de chatparexemple.fr.

Comme pour nous, la santé des chats repose sur une alimentation saine et équilibrée. Mais le régime alimentaire des félins est très différent du nôtre ! Certaines marques ont tendance à négliger cela et rajoutent dans leurs croquettes de grosses quantités de légumes, fruits et céréales. Et si l’argument commercial mis en avant est l’apport en vitamines et en fibres (en prenant soin d’occulter les quantités astronomiques de glucides qui vont avec), la vraie raison est que les ingrédients d’origine végétale coûtent bien moins cher que la viande. Dans ce domaine, même le bio n’est pas forcément un gage de qualité ! Décryptage…

Les croquettes pour chat se séparent habituellement en deux groupes : celles dites « standard » – terme plus vendeur que « bas de gamme » – et les croquettes premium. Pas besoin de vous faire de dessin. Les croquettes standard sont moins chères (et encore…) mais leur composition est de moins bonne qualité. Ces croquettes sont très riches en lipides et en glucides, et les fabricants ont la mauvaise habitude d’utiliser dans leurs recettes des sous-produits animaux riches en carcasse (qui ont une valeur nutritive très pauvre) plutôt que de la viande fraîche, pour des raisons économiques. A la clé pour votre animal de compagnie adoré : poil terne, obésité, insuffisance rénale…

A proscrire, donc ! Prêtons leur tout de même une qualité : les croquettes standard se rassemblent en groupe dans les supermarchés, il est donc facile de les éviter. Les croquettes premium se trouvent quant à elles chez votre vétérinaire ou sur internet. Ces croquettes sont de meilleure qualité, et surtout plus équilibrées dans leur composition. Toutefois, certaines marques n’ont de premium que le prix. Pour vous aider à séparer le bon grain de l’ivraie, nous vous proposons ici un outil de sélection de croquettes adaptées à l’état physiologique de votre chat, accompagné d’une grille de lecture qui vous permettra de faire un choix éclairé.

Les croquettes pour chat sans céréales sont-elles meilleures ?

Au cœur d’une communication passionnée sur les réseaux sociaux, les croquettes chat sans céréales séduisent de plus en plus. Pourquoi ? Eh bien, il y a 2 raisons principales à cela. La première, c’est que les croquettes sans céréales sont, par nature, sans gluten. Elles sont donc moins susceptibles d’entraîner des intolérances ou allergies. Cependant, il faut relativiser le problème en considérant que, si les allergies alimentaires sont déjà très rares chez les animaux de compagnie, les allergies au gluten le sont encore plus.

Croquettes pour chat riches en viande

La seconde raison, c’est que… les céréales n’ont rien à faire dans des croquettes pour chat ! Comme tous les félins, le chat est un carnivore strict. D’un point de vue nutritionnel, cela signifie que dans leur habitat naturel, les chats consomment de petites proies – comme des rongeurs et des oiseaux – qui sont riches en protéines, contiennent un peu de gras et très peu de glucides. Leur métabolisme est donc adapté à ce régime alimentaire. Ils digèrent mieux les protéines animales que celles qui sont d’origine végétale, et par ailleurs, ils ont besoin de certains nutriments essentiels (tels que l’arginine et la taurine) qu’on ne retrouve que dans la viande.

De lui même, un chat n’ira donc jamais manger du blé, du riz ou du maïs. Alors pourquoi en retrouve-t-on aussi souvent dans la nourriture pour chat ? Certainement pas pour le bien-être de l’animal ! Comme toujours, la raison est économique… Rajouter des céréales dans les croquettes, c’est rajouter des protéines végétales qui reviennent moins cher que la viande.

En remplaçant la viande par des céréales, les fabricants font des économies, mais le taux de glucides grimpe au plafond.

Mais surtout, la présence de céréales en grande quantité a pour effet indésirable d’augmenter de façon importante le taux de glucides dans les croquettes, les céréales étant par nature une source importante de glucides ! Ainsi, les croquettes riches en céréales contiennent généralement plus de 40% de glucides (contre <25% pour les croquettes que nous conseillons). C’est particulièrement dommageable dans le cas d’une croquette chat stérilisé, car les animaux stérilisés grossissent plus facilement. Les croquettes pour chat sans céréales seraient donc idéales, puisqu’elles sont censées contenir plus de viande et moins de glucides ?

Moins de protéines végétales, et donc plus de viande ? Pas si sûr !

Malheureusement, ce n’est pas toujours le cas ! En effet, certains fabricants n’hésitent pas à jouer la carte marketing des croquettes sans céréales, tout en remplaçant celles-ci par des pommes de terre ou des légumineuses (comme les pois). Là encore, l’objectif est d’avoir une haute teneur en protéines d’origine végétale pour réduire les coûts de fabrication, sans tenir compte des besoins nutritionnels du chat. Toutefois, la fabrication des croquettes est impossible sans une certaine dose d’amidon pour permettre leur texture croustillante. Il est donc nécessaire d’aller chercher cet amidon dans des céréales, des pommes de terre ou des légumineuses. La présence de celles-ci n’est donc pas forcément un mauvais signe. Tout est une question de dosage !

Viande et sous-produits animaux : comment déjouer les pièges du marketing ?

Pour reproduire au mieux la façon dont se nourrissent les chats dans leur habitat naturel, il faut donc réduire au strict minimum la quantité de céréales et de légumineuses (ce qui permet de diminuer la proportion de protéines végétales mais aussi le taux de glucides), pour favoriser les produits carnés (viande et abats nobles). C’est le principe de la nutrition « biologiquement appropriée ».

Pour choisir des croquettes pour chat de bonne qualité, il suffit donc de se référer à la composition détaillée sur le paquet, et s’assurer que la viande représente une part importante des ingrédients utilisés dans la recette. En pratique, les choses sont loin d’être aussi simples, car les fabricants n’hésitent pas à utiliser des subterfuges pour tromper le consommateur sur la qualité de la viande utilisée.

Les marques usent et abusent de subterfuges pour faire croire qu’elles utilisent de la viande de bonne qualité.

Tout d’abord, il faut bien prendre conscience que dans des croquettes pour chat, vous n’aurez pas du filet de poulet, ou tout autre viande que vous pouvez trouver en boucherie — en tout cas, pas en quantité importante. Cela reviendrait beaucoup trop cher ! En réalité, tous les fabricants utilisent majoritairement des sous-produits animaux non utilisés pour la consommation humaine : de la chair récupérée de façon mécanique sur les carcasses (parfois qualifiée de viande ou de viande désossée par les fabricants, mais ce n’en est pas au sens où l’entend le consommateur), des abats, mais aussi des morceaux qui ont un intérêt nutritionnel médiocre, comme les os, tendons et cartilages. Le problème, c’est que pour faire bonne figure, la plupart des marques évitent d’indiquer qu’elles utilisent des sous-produits, et préfèrent employer des termes imprécis (par exemple « poulet » tout court, sans préciser le type de morceau). Dès lors, il est très difficile de savoir si les sous-produits sont de bonne qualité nutritive, c’est-à-dire avec une part importante de chair et d’abats, et peu d’os et de cartilages.

Autre artifice marketing : l’utilisation de viande fraîche. Cela permet de valoriser l’image du produit, alors qu’en vérité, l’ingrédient frais finira déshydraté au cours du processus de fabrication des croquettes. Le problème, c’est qu’il pèsera alors 4 à 5 fois moins lourd, et sera donc présent en proportions beaucoup plus faibles qu’annoncé sur l’étiquette.

La présence de viandes et abats de bonne qualité se traduit par un taux de phosphore ≤ 1,2%, et un ratio Protéines / Phosphore ≥ 35.

Heureusement, certains indices peuvent nous permettre d’évaluer la qualité des protéines animales présentes dans les croquettes. Un taux de phosphore trop élevé (> 1,2%) reflète par exemple l’utilisation de sous-produits riches en carcasse (et donc de mauvaise qualité nutritive). Même chose pour le taux de minéraux, qui ne doit pas dépasser 9%.

Mais le critère le plus important, c’est le ratio protéines/phosphore, qu’il faut calculer d’après les valeurs relevées sur l’étiquette. Il s’agit d’un excellent indicateur de la proportion entre viande et carcasse. Concrètement, les vétérinaires nutritionnistes ont établi qu’un ratio faible (inférieur à 25) traduit une forte proportion en os, tendons ou cartilages, tandis qu’un ratio élevé (supérieur à 35) démontre que la recette est riche en viandes et sous-produits animaux de qualité.

L’importance du RPC pour éviter les carences

Choisir des croquettes de qualité, c’est bien… mais encore faut-il qu’elles soient adaptées à votre chat ! En effet, selon son statut physiologique (stérilisé, en croissance, âgé, etc.), son besoin énergétique va varier. Ainsi, un chat castré doit par exemple ingérer 20% de calories en moins qu’un animal entier afin de satisfaire son besoin énergétique. Pour autant, son besoin en nutriments essentiels n’est pas diminué. Dès lors, on ne peut pas se contenter de regarder uniquement l’apport calorique des croquettes que l’on donne, et d’en ajuster la dose. Car à terme, cela risque de créer des carences nutritionnelles !

C’est là qu’entre en jeu le rapport protidocalorique (RPC), qui indique la quantité de protéines contenues dans 1 Mcal de croquettes. Pour couvrir les besoins en acides aminés de votre chat, il faut donc lui donner des croquettes avec un RPC adapté à sa physiologie. Des vétérinaires nutritionnistes ont longuement étudié le sujet, et ont établi pour chaque profil de chat les RPC minimums suivants :

RPC aliment complet
chaton : ≥ 100 g/Mcal
chat entier actif : ≥ 75 g/Mcal
chat stérilisé ou sédentaire : ≥ 87 g/Mcal
chat stérilisé et sédentaire : ≥ 105 g/Mcal

Une fois que vous avez déterminé le RPC adapté à votre chat, il faut vous assurer que le RPC des croquettes que vous voulez lui donner soit supérieur à la valeur recommandée. Pour cela, il faut comparer manuellement leur taux de protéines à leur teneur en énergie :
RPC = Protéinesgrammes/EnergieMcal

Tous ces calculs vous donnent mal à la tête ? Pas de panique, avec notre outil de sélection de croquettes ci-après, vous n’aurez qu’à entrer les caractéristiques de votre animal, et vous aurez directement accès à notre sélection des meilleures croquettes adaptées à sa physiologie !

Quelles sont les meilleures croquettes pour chat ?

Le choix d’une gamme de croquettes doit prendre en compte les besoins nutritionnels de votre chat. Comme nous l’avons vu précédemment, il est donc primordial de prendre des croquettes avec un RPC ≥ au RPC minimum recommandé pour son statut physiologique. Et bien sûr, il est tout aussi important de choisir des croquettes fabriquées avec des produits carnés de qualité, c’est-à-dire avec un ratio protéines/phosphore ≥ 35. Pour cela, rien de plus simple, il vous suffit d’indiquer ci-dessous les caractéristiques qui correspondent à votre chère boule de poils !

Mon animal est :
Croquettes chatonsun chaton (1 à 12 mois)
Croquettes pour chats adultesun chat adulte
Nourriture sèche chats séniorsun chat sénior (+ de 10 ans)
Nourriture pour chats castrés ou chattes stériliséesstérilisé
Alimentation adaptée du chat entier sans embonpointnon stérilisé
Chat actifactif (il a accès à l’extérieur)
Chat d'intérieursédentaire (il vit en intérieur)
Son RPC minimum conseillé est 87 g de protéines pour 1000 kcal (il n’y a pas de RPC maximum), et nous vous recommandons ces 3 références de croquettes adaptées à sa physiologie :
Virbac HPM Neutered Adult Cat
Croquettes Virbac HPM neutered adulte pour chat
Protéines : 44.0 %
Matières grasses : 13.5 %
Glucides : 18.0 %
Minéraux : 8.5 %
Phosphore : 1.1 %
Ratio protéines/phosphore : 40
Energie : 3520 kcal/kg
RPC : 125
Sans céréales : cross
Pays de fabrication : France
Ultra Premium Direct chat stérilisé ou d’intérieur
badge
Croquettes sans céréales pour chats adultes stérilisés ou d'intérieur
Protéines : 43.0 %
Matières grasses : 15.0 %
Glucides : 23.0 %
Minéraux : 9.0 %
Phosphore : 1.1 %
Ratio protéines/phosphore : 39.1
Energie : 3585 kcal/kg
RPC : 120
Sans céréales : tick
Pays de fabrication : France
Ziggy chat stérilisé ou d’intérieur
Croquettes pour chat stérilisé Ziggy
Protéines : 38.0 %
Matières grasses : 14.0 %
Glucides : 25.0 %
Minéraux : 7.0 %
Phosphore : 0.77 %
Ratio protéines/phosphore : 49.4
Energie : 3600 kcal/kg
RPC : 106
Sans céréales : tick
Pays de fabrication : France

La particularité des croquettes chat stérilisé

La stérilisation du chat entraîne chez l’animal des changements physiologiques et hormonaux qui conduisent à une activité réduite, une diminution de la masse musculaire ainsi qu’une augmentation du pourcentage de graisse corporelle, comme le démontre une étude récente publiée en 2019. Ainsi, les chats stérilisés grossissent plus facilement, d’autant plus qu’ils ont plus de mal à réguler leur prise alimentaire.

Pour diminuer les risques de surpoids et d’obésité, de nombreuses marques ont développé des recettes de croquettes pour chat stérilisé. Généralement, ces croquettes reposent sur un même principe : proposer une plus faible teneur en matière grasse, de l’ordre de 10-15%.

Les croquettes chat stérilisé doivent être moins caloriques : ≤3600 kcal/kg. Mais ce critère n’est pas toujours respecté.

En pratique, il convient d’être vigilant, car les allégations de type « light » ou « pour chat stérilisé » n’ont aucune portée légale et n’apportent donc aucune garantie. Trop souvent, les fabricants vont diminuer le pourcentage de graisses et mettre en avant cet argument commercial, mais en contrepartie les taux de sucres vont grimper au plafond. Le mieux est donc de s’intéresser directement à l’apport calorique. Pour respecter les recommandations des vétérinaires nutritionnistes, il est important de nourrir un chat stérilisé avec des croquettes dont la densité énergétique est ≤3600 kcal/kg. C’est le cas par exemple des croquettes commercialisées par la marque Ziggy, qui sont probablement les meilleures croquettes chat stérilisé du marché, comme l’atteste leur ratio protéines/phosphore exceptionnellement élevé (49.4). Les croquettes pour chat stérilisé d’Ultra Premium Direct ont également une composition analytique bien meilleure que la plupart des marques concurrentes, et elles se démarquent par un rapport qualité/prix imbattable.

Pour un chat d’intérieur, il peut en outre être intéressant d’aller plus loin et de contrôler la prise de nourriture, tout en l’associant avec une activité stimulante, aussi bien physiquement qu’intellectuellement. Pour cela, nous ne saurions trop vous recommander l’utilisation d’une gamelle anti-glouton pour chat.

Croquettes bio : quels sont les risques ?

Les bienfaits de l’agriculture et de l’élevage biologiques sur notre santé sont nombreux. Naturellement, de plus en plus de gens souhaitent manger bio. Pourquoi pas votre chat ? Sur le papier, la proposition paraît alléchante : les croquettes bio contiennent uniquement des ingrédients issus d’exploitations biologiques. Ainsi, l’utilisation d’OGM et de facteurs de croissance est interdite, tout comme l’ajout de colorants, conservateurs, exhausteurs de goûts ou autres additifs synthétiques.

Les croquettes bio contiennent trop de légumes & céréales, et pas assez de viande.

A première vue, on aurait donc tendance à penser qu’on a affaire à des aliments pour animaux purs et sains, qui ne contiennent que des ingrédients naturels que votre chat pourrait trouver à l’état sauvage (et c’est d’ailleurs l’argument commercial des marques de croquettes bio comme Nestor Bio ou Yarrah). Cependant, il faut savoir lire entre les lignes. Ou plutôt, il faut prendre le temps de lire les étiquettes. Car en tête de liste, on retrouve malheureusement des céréales (blé, maïs, riz) ou légumineuses (petits pois) – certes bio – présentes en (trop) grandes quantités. En conséquence, on a donc des croquettes chat adulte qui sont pauvres en viande, et qui ont des taux de glucides qui crèvent la barre des 40% !

Alors certes, les croquettes bio respectent les normes de l’agriculture biologique, mais certainement pas les principes du régime alimentaire carnivore strict qui est celui du chat.