Déshydratation du chat : signes, risques, traitement et prévention

Par Alexandre Ho-Pun-Cheung
AlexDocteur (Ph.D.) en biologie-santé, Alexandre Ho-Pun-Cheung a travaillé pendant 17 ans dans la recherche médicale. Il est maintenant le responsable éditorial de chatparexemple.fr.

La déshydratation est un phénomène étonnamment fréquent chez le chat. Cela se produit quand l’animal perd plus de liquide – principalement par les urines ou les selles – qu’il n’en absorbe pour compenser. Chez l’être humain, un manque d’hydratation va entraîner une sensation de soif, ce qui va nous pousser à boire pour rétablir l’équilibre. Mais contrairement à nous, les chats ne ressentent que très peu la soif, et par conséquent, ils ont tendance à ne pas boire assez d’eau.

La quantité d’eau dont un chat a besoin dépend d’un certain nombre de facteurs tel que son âge, son poids, sa race, et bien sûr, son état de santé, mais en règle générale, on considère qu’un chat doit boire entre 40 et 60 ml d’eau par kg et par jour.

Pour rester bien hydraté, un chat doit boire ≈50 ml d’eau par kilo et par jour

Pour rester bien hydraté, un chat de 4 kg – le poids moyen d’un adulte – doit donc ingurgiter environ 200 ml d’eau de façon journalière. Concrètement, si votre animal est nourri exclusivement avec de la pâtée pour chat, il ingère par ce biais là une grande partie de l’eau qui lui est nécessaire. En effet, pour subvenir à ses besoins, un chat de 4 kg doit manger quotidiennement environ 200 grammes de pâtée. Celle-ci étant composée à 70% d’eau, cela représente 140 ml d’eau, soit 70% de ses besoins journaliers.

La situation est totalement différente pour un animal qui mange uniquement des croquettes pour chat. Il s’agit d’un aliment déshydraté, qui ne contient que 10% d’eau, et qui est 3 fois plus calorique que la nourriture humide. Ainsi, une ration de 60 g de croquettes est suffisante pour un chat de 4 kg, et l’apport en eau correspondant n’est que de 6 ml. Pour rester bien hydraté, la chère boule de poils que nous avons pris en exemple doit donc boire environ 194 ml d’eau en parallèle, ce qui représente une sacrée quantité d’eau ! Dans les faits, un chat boit rarement autant.

Outre le fait qu’ils ne boivent pas assez de façon chronique, les chats peuvent également être déshydratés en raison de problèmes médicaux qui vont provoquer une urination excessive, ou bien des vomissements ou des diarrhées à répétition.

Quels sont les symptômes de la déshydratation du chat ?

La déshydratation est un problème sérieux, car un organisme doit contenir suffisamment d’eau pour maintenir une bonne circulation sanguine, lubrifier les articulations, réguler la température corporelle, évacuer les déchets et les toxines du corps par l’urine et les selles, etc.

Voici une liste des symptômes les plus courants qu’un chat peut manifester lorsqu’il est gravement déshydraté :

  • perte d’appétit
  • fatigue, état léthargique
  • arrêt du toilettage
  • dépression
  • halètements
  • constipation
  • vomissements
  • diarrhées

Un manque d’hydratation peut également être décelé à l’aide de 2 tests simples que vous pouvez réaliser vous-même :

  • Évaluer l’hydratation des gencives : pour vérifier ce paramètre, soulevez délicatement la lèvre supérieure de l’animal pour exposer ses gencives, puis avec le doigt, touchez la muqueuse pour évaluer son hydratation.
    Normalement, elle est doit être humide, avec de la salive assez aqueuse et à peine perceptible. Si la gencive paraît un peu sèche ou collante avec de la salive plutôt épaisse, cela indique que le chat a perdu 4-5% de sa masse d’eau ; on passe à 6-7% dans le cas de muqueuses complètement sèches. Mais attention, les gencives s’assèchent rapidement lorsqu’elles sont à l’air libre ; il est donc important de les examiner rapidement une fois que vous avez soulevé les lèvres.
  • Tester l’élasticité de la peau : en réalisant le test du pli cutané. Pour cela, vous devez tenir fermement la peau du chat au niveau du dos ou de la poitrine, la tirer doucement vers le haut pour former une tente, puis relâcher rapidement.
    Signe déshydratation chat - test du pli cutanéLa peau doit se remettre en place immédiatement. Si elle se rétracte lentement, cela indique que votre chat est déshydraté. Et si la peau reste longuement plissée, c’est que la déshydratation est très sévère. Évitez de réaliser ce test avec la peau du cou car elle est souvent trop épaisse pour donner des résultats fiables. Il faut par ailleurs garder en tête que ce test peut être biaisé par différents facteurs tels que l’âge et le poids de l’animal (les chats séniors ont une peau moins élastique, tandis que les animaux en surpoids ont une peau qui garde son élasticité en état de déshydratation à cause de la graisse sous-cutanée).

Si votre chat présente des signes de déshydratation, il est important de consulter rapidement un vétérinaire, car dans les cas les plus sévères, le pronostic vital est engagé.

Comment traiter un chat déshydraté ?

Si votre chat souffre d’une déshydratation légère, votre vétérinaire peut vous suggérer des soins à domicile. Il peut s’agir de lui donner des aliments humides, de lui faire boire une solution de réhydratation, et/ou l’inciter à s’abreuver plus souvent (voir le chapitre suivant).

Dans les cas de déshydratation sévère – notamment lorsqu’on a affaire à un chat qui vomit très fréquemment – la mise en place d’une fluidothérapie avec des fluides qui peuvent être administrés par voie sous-cutanée ou intraveineuse est le seul moyen de réhydrater efficacement le chat. Il faudra aussi s’attaquer aux causes sous-jacentes de la déshydratation pour remédier durablement au problème.

Prévenir le problème : comment encourager un chat à boire ?

Dans leur environnement naturel, les chats sauvages n’ont pas pour habitude de boire beaucoup, car ils assimilent la majeure partie de l’eau dont ils ont besoin en se nourrissant de leurs proies, qui sont composées à 70% d’eau. Le chat domestique a finalement assez peu évolué par rapport au chat sauvage, qui lui a transmis une soif très peu marquée en comparaison avec d’autres espèces.

Une des meilleures façons de garder un chat bien hydraté est donc de le nourrir avec de la nourriture humide : pâtée pour chat ou autre sachet fraîcheur. Cependant, c’est une solution qui n’est pas toujours pratique (comparée à des croquettes qui se conservent bien et qu’on peut laisser en libre service), et assez coûteuse. L’alternative, c’est d’inciter votre chat à boire davantage. Malheureusement, vous ne pouvez pas forcer votre chat à boire quand il refuse de le faire par lui-même. Le chat n’est pas un animal très docile, vous l’avez probablement déjà remarqué… A la place, il va falloir comprendre sa réticence à boire et trouver des astuces pour contourner le problème.

Pour inciter un chat à boire dans une gamelle, il faut lui donner de l’eau fraîche et la changer très régulièrement

Tout d’abord, il faut savoir que les chats peuvent se montrer particulièrement difficiles quand il s’agit de boire de l’eau dans un bol. Dans la nature, l’eau stagnante que l’on retrouve dans les flaques ou les mares est un milieu fertile pour les bactéries et autres microbes. Votre chat le sait instinctivement et c’est pourquoi il a tendance à éviter de boire l’eau d’une gamelle, qui elle aussi est stagnante. Pour lutter contre cette inappétence naturelle, il est important de donner à votre chat de l’eau propre et fraîche (quitte à ajouter des glaçons), et de la changer très régulièrement (idéalement 2 fois par jour) afin d’empêcher le développement bactérien. Les chats ont un odorat extrêmement développé, 14 fois plus sensible que celui de l’être humain ; ils vont donc rapidement être repoussés par de l’eau qui accumule des petites poussières ou des restes de nourriture. De même, certains animaux vont préférer de l’eau minérale à celle du robinet.

Évitez les bols en plastique, et prenez-en un assez grand pour que les moustaches du chat ne touchent pas les parois

La nature, la taille et l’emplacement du bol sont également des paramètres importants. Ainsi il convient d’éviter les bols en plastique (qui dégagent une odeur particulière), et leur préférer ceux en céramique, en inox ou en verre. Par ailleurs, les moustaches du chats sont des organes sensoriels extrêmement sensibles, qui lui permettent de ressentir de subtils changements dans l’air et de détecter les mouvements à proximité. Du fait de cette sensibilité exacerbée, il n’est pas étonnant que les chats n’aiment pas quand des objets entrent en contact avec leur moustache. C’est également valable pour leur gamelle d’eau, qui doit être suffisamment grande pour que leurs moustaches ne touchent pas les parois quand ils se penchent pour boire. Par ailleurs, il est préférable de placer une gamelle d’eau dans un endroit calme, et faire en sorte que l’animal puisse surveiller son environnement pendant qu’il s’abreuve (évitez les coins de murs, qui forceraient le chat à tourner le dos à d’éventuels “dangers”) pour qu’il puisse se sentir en sécurité. Enfin, les chats n’aiment pas partager leur gamelle. Si vous en avez plusieurs, il vaut mieux avoir un bol pour chacun d’entre eux.

La fontaine à eau est la solution idéale pour inciter un chat à boire davantage, car il s’agit d’une source d’eau en mouvement, pure et constamment filtrée

Peut-être avez-vous déjà remarqué que les chats préfèrent boire de l’eau directement au robinet plutôt que dans leur gamelle ? C’est parce qu’instinctivement, pour un félin, l’eau courante est perçue comme plus pure et attrayante que l’eau stagnante, de la même façon qu’il sera plus naturellement attiré par l’eau d’une rivière que celle d’une mare. Cependant, il est difficilement envisageable de se contraindre à ouvrir le robinet à chaque fois que votre matou exprime l’envie de se désaltérer. Heureusement, il est possible de pallier au problème en s’équipant d’une fontaine à eau pour chat. Comme pour un robinet, il s’agit d’une source d’eau en mouvement, qui apparaît pure aux yeux d’un animal. C’est d’ailleurs le cas, puisque ce type d’appareil fournit de l’eau qui est constamment filtrée. Et avec les jets d’eau et le bruit de l’eau qui coule, l’attention de votre chat sera stimulée aussi bien sur le plan auditif que visuel. La fontaine est ainsi un véritable élément ludique qui va contribuer à enrichir son habitat. L’animal prendra davantage de plaisir à s’abreuver, et il aura naturellement envie de boire plus souvent.

Chat par exemple ! ©2019-2020 – Tous droits réservés.
Mentions légales en page d’accueil.