Croquette Maine Coon

Taille de colosse, fourrure épaisse, démarche élégante : avec ses airs impressionnants de félin sauvage, le Maine Coon est reconnaissable entre mille. Mais qui dit chat unique, dit besoins spécifiques. Qu’est-ce que cela implique pour le choix de ses croquettes ? On vous livre nos recommandations vétérinaires.

Le Maine Coon est une race de chats à poils longs qui s’est établie dans l’État du Maine, aux États Unis. Diverses hypothèses existent sur ses origines : croisements de chats norvégiens ou Angoras, sélection naturelle ou orchestrée par l’homme… Une légende populaire raconte même que cette race serait issue d’une union entre un chat et un raton laveur. En réalité, un tel croisement est biologiquement impossible, mais cette légende a contribué à donner son nom au Maine Coon (en anglais, on utilise souvent le mot coon, abrégé de racoon, pour désigner le raton laveur).

Outre son long pelage, ce félin est caractérisé par une queue en panache, une collerette foisonnante, des plumets aux oreilles, et une mâchoire carrée. Mais c’est surtout son physique impressionnant qui le distingue des autres races de chats. En effet, les mâles adultes peuvent peser entre 6 et 9 kilos, et certains individus peuvent même flirter avec la quinzaine de kilos (à comparer avec le poids moyen d’un chat européen mâle, qui se situe aux alentours de 4 kilos).

Du fait de son long pelage et de son gabarit hors norme, le Maine Coon a un besoin en protéines qui est accru. Il lui faut donc des croquettes capables de combler ce besoin spécifique, tout en respectant les apports caloriques recommandés pour son âge et son mode de vie. Pour vous guider dans votre choix, nous mettons à votre disposition un outil de sélection de croquettes adaptées à votre Maine Coon, précédé de toutes les explications nécessaires pour prendre une décision éclairée.

Respecter les besoins nutritionnels du Maine Coon grâce au RPC et au RPP

Le Maine Coon, comme ses autres cousins félins, reste d’un point de vue évolutif un carnivore strict : son métabolisme est taillé pour absorber, dégrader et transformer les protéines, non seulement comme nutriment structurel, mais aussi comme source d’énergie. Du fait de sa taille XXL et de ses longs poils, il a même des besoins en protéines supérieurs aux autres races de chat.

Pour choisir des croquettes capables de combler ces besoins, on ne peut malheureusement pas se contenter de regarder le taux de protéines indiqué sur les paquets. Il faut plutôt s’intéresser à 2 indicateurs qui sont beaucoup plus pertinents : le RPC (rapport protido-calorique) et le RPP (ratio protéines/phosphore). Mais rassurez-vous, derrière ces noms barbares se cachent des concepts finalement assez simples.

RPC nourriture pour chat

Le RPC, tout d’abord, nous renseigne sur la concentration en protéines d’un aliment pour un apport énergétique donné. Il se calcule de la façon suivante :

RPC (g/Mcal) = Taux de protéines (%) / valeur énergétique (kcal/kg) * 10000

Le RPC est plus parlant que le taux de protéines envisagé seul, tout simplement parce que la ration que l’on donne quotidiennement à un chat ne se mesure pas en grammes, mais en calories. Ainsi, à concentration protéique identique, une ration de croquettes peu caloriques apportera plus de protéines qu’une ration équivalente de croquettes très caloriques. Car dans ce second cas, pour le même apport calorique, la quantité de croquettes – et donc de protéines – sera moins importante, et cela se traduit par un RPC plus bas.

Manger des croquettes pour chat avec un RPC trop faible peut entraîner chez le Maine Coon des carences en acides aminés essentiels. Pour éviter cela, il faut lui donner des croquettes avec un RPC supérieur ou égal aux valeurs recommandées.

Les dernières études montrent qu’un chat a un besoin en protéines de 5,2 g/kg de poids optimal. Pour un Maine Coon, qui a des besoins supérieurs, il serait intéressant de viser 6 g/kg (quand cela est possible, ce qui n’est pas toujours le cas lorsqu’il faut composer avec d’autres critères, notamment pour les chats senior). Cela nous donne les RPC minimum suivants :

Besoin en protéinesMaine Coon entier ET actifMaine Coon stérilisé OU sédentaireMaine Coon stérilisé ET sédentaire
5,2 g/kg (min.) RPC ≥ 74 g/Mcal RPC ≥ 87 g/Mcal RPC ≥ 104 g/Mcal
6,0 g/kg (idéal) RPC ≥ 86 g/Mcal RPC ≥ 100 g/Mcal RPC ≥120 g/Mcal

Pour le chaton Maine Coon, un RPC ≥ 100 g/Mcal est préconisé, tandis que chez le chat sénior, le RPC est identique à celui de l’adulte.

Si la quantité des protéines contenues dans une ration est essentielle, leur qualité l’est tout autant. Et celle-ci peut varier énormément d’une source protéique à une autre. En effet, la viande fournit des protéines de très bonne qualité, qui contiennent tous les acides aminés essentiels dont le Maine Coon a besoin. Par ailleurs, ceux-ci sont en proportions équilibrées en plus d’être facilement assimilables. A l’inverse, les os, tendons et cartilages contiennent essentiellement du collagène, une protéine peu digeste et d’un intérêt nutritionnel médiocre.

Vous l’aurez compris, il vaut mieux choisir des croquettes riches en viande plutôt qu’en carcasses. Et c’est là qu’entre en jeu notre deuxième indicateur clé : le ratio protéines/phosphore (ou RPP), qui est égal au pourcentage de protéines divisé par le pourcentage de phosphore.

Bien que sa valeur soit modulée par les autres ingrédients pourvoyeurs de protéines (en tête desquels les légumineuses, souvent retrouvées dans les croquettes chat sans céréales), le RPP est un excellent indicateur de la qualité des ingrédients d’origine animale. En général, plus il est élevé, plus la source de protéines animales est noble, et donc dénuée de sous-produits peu digestes comme les cartilages ou fragments d’os. Une valeur de RPP supérieure ou égale à 35 est souhaitable, et on peut même atteindre des valeurs entre 40 et 50 avec certaines croquettes pour chats très haut de gamme.

La particularité des croquettes chaton Maine Coon

Pour soutenir leur développement osseux et musculaire très important, les chatons ont besoin d’un aliment « spécial croissance », avec des apports en calcium (> 2,7 g/1000kcal) et en énergie (3800-4100 kcal/kg d’aliment) augmentés par rapport à un aliment adulte.

Mais les Maine Coon sont hors norme niveau croissance, puisqu’ils peuvent mesurer près d’un mètre de longueur, du museau jusqu’au bout de la queue. Et comme certains Maine Coon continuent à s’étoffer jusqu’à l’âge de 2, 3 ou 4 ans, de nombreuses personnes pensent à tort qu’il faut leur donner des croquettes chaton pendant des années !

En réalité, il y a un très gros risque d’engraissement à faire cela. Certes la courbe de croissance du Maine Coon est plus étalée dans le temps, mais comme chez de nombreuses autres races de chats, elle s’aplatit nettement après 7-8 mois de vie, si bien que la taille définitive est globalement atteinte entre 12 et 14 mois. Passé cet âge, l’animal peut continuer à prendre du poids, mais son développement ne justifie plus une alimentation chaton. Donc passé un an, direction les croquettes adultes !

Maine Coon stérilisé et/ou sédentaire : attention aux calories !

Vous vous en doutez, un Maine Coon qui vit exclusivement en intérieur se dépense moins : il ne brûle pas autant de calories qu’un animal actif. Et la logique est la même que pour l’espèce humaine : des calories ingérées mais non brûlées seront… stockées, et le plus souvent sous forme de graisse (le fameux tissu adipeux dont vous parle votre vétérinaire). Avec cette « mise en réserve » démarre un cercle vicieux dont il est parfois compliqué de se dépatouiller.

Stériliser un chat a aussi pour conséquence de favoriser la prise de poids. En effet, à cause des profondes modifications physiologiques induites par l’ablation des organes génitaux, les animaux stérilisés vont avoir un métabolisme de base réduit. Ainsi, l’organisme d’un chat stérilisé brûlera moins de calories pour assurer ses fonctions de base (respiration, maintien de la température corporelle, digestion) qu’un animal non stérilisé.

Croquette pour Maine Coon

Chat d’intérieur ? Stérilisé ? Si votre Maine Coon est dans l’un de ces cas (ou les 2 !), il faudra moduler à la baisse son apport énergétique quotidien, comparé à celui d’un adulte entier et actif. Et idéalement de façon préventive, pour éviter qu’il ne prenne du poids. Pour cela, il ne suffit pas de réduire la quantité de croquettes que vous lui donnez. Car si le volume de sa ration n’est pas assez important, votre Maine Coon risque de ne pas se sentir rassasié, et il sera alors frustré. Il est préférable de lui donner des croquettes avec une densité énergétique réduite, adaptée à son état. Il pourra ainsi manger à sa faim, sans risque de grossir.

Tandis que pour un chat adulte actif et non stérilisé, des croquettes avec une densité énergétique de 3600-3800 kcal/kg d’aliment sont préconisées, la recommandation passe à 3300-3600 kcal/kg d’aliment pour un Maine Coon stérilisé et/ou sédentaire. Notez bien que ces valeurs ne concernent que les animaux adultes ; pour les chatons en pleine croissance, il faut plutôt viser 3800-4100 kcal/kg de croquettes, et ne pas tenir compte de la stérilisation ou du mode de vie.

Attention, ne vous fiez pas uniquement aux appellations de type « pour chat stérilisé » ou « croquettes light » qui peuvent figurer sur les paquets. Elles n’ont aucune valeur légale, et n’obligent pas les fabricants à suivre les recommandations des vétérinaires nutritionnistes. Il convient donc de bien vérifier que la densité énergétique des croquettes pour votre Maine Coon se trouve dans la plage de valeurs recommandées.

Les meilleures croquettes pour Maine Coon

RPC, RPP, densité énergétique… On le sait, il n’est pas facile de faire le bon choix sans s’emmêler les pinceaux avec toutes ces notions nutritionnelles… Mais pas de panique ! On vous propose ici un outil clés en main pour trouver les meilleures croquettes pour votre Maine Coon, en fonction de ses caractéristiques et de son mode de vie :

Mon Maine Coon est :
Croquette Maine Coon chatonun chaton (1 à 12 mois)
Croquette spécial Maine Coon adulteun chat adulte
Alimentation Maine Coon séniorun chat sénior (+ de 10 ans)
Croquette Maine Coon stériliséstérilisé
Alimentation adaptée du chat entier sans embonpointnon stérilisé
Aliments pour chats actifsactif (il a accès à l’extérieur)
Besoins énergétiques matou sédentairesédentaire (il vit en intérieur)
Le RPC doit être ≥ 100 g/Mcal. Pour la densité énergétique, il faut viser ~ 3800 – 4100 kcal/kg, et nous vous recommandons ces 3 références de croquettes adaptées à votre Maine Coon :
Virbac HPM Junior Neutered Cat
Croquette chaton Maine Coon
Protéines : 44.0 %
Matières grasses : 16.0 %
Glucides : 20.0 %
Minéraux : 8.5 %
Phosphore : 1.1 %
RPP : 40
Energie : 3840 kcal/kg
RPC : 115
Sans céréales : cross
Fabriqué en France : tick
Ultra Premium Direct chaton
badge
Croquette Maine Coon sans céréales
Protéines : 40.0 %
Matières grasses : 20.0 %
Glucides : 21.5 %
Minéraux : 8.5 %
Phosphore : 1.1 %
RPP : 36.4
Energie : 3852 kcal/kg
RPC : 104
Sans céréales : tick
Fabriqué en France : tick
Ziggy chaton
Meilleures croquettes pour Maine Coon chaton
Protéines : 45.0 %
Matières grasses : 18.0 %
Glucides : 18.0 %
Minéraux : 7.0 %
Phosphore : 0.9 %
RPP : 50
Energie : 4110 kcal/kg
RPC : 109
Sans céréales : tick
Fabriqué en France : tick